vendredi 22 décembre 2017

Orientales




Souffle le vent d'autan sur les dunes du temps
Egrenant dans l'instant la perle de silice
En croche musicale aux roches du silence
Une note de sable emportée du levant

Pulse un air inspirant __ sur l'écume irréelle
Sur les orgues de l'eau __ les rouleaux émeraudes
Mélopée de sirène aux sonances limpides
Déferlant des soupirs de femme violoncelle

C'est un matin de sel __ doré d'une étincelle
Un matin vers le ciel en bleu de poésie
Au cristal de l'accord __ aux vagues de dentelle
Un matin dénudé des draps de nostalgie

Au sortir de la nuit dans l'aube musicale
Souffle le vent d'autan sur les dunes du temps
La symphonie venue des gorges orientales
Une image de sable emportée du levant

Flotte un air inspirant __ sur l'écume éternelle
Une vague d'amour __ une blanche irréelle
Dans l'orange irisé de ce  naissant du jour
Une aubade de sable aux risées du levant

C'est un jour se levant __ de bleu et d'irréel
Un matin dénudé des draps de nostalgie
Un matin vers le ciel en bleu de poésie
Une vague d'amour __ une note éternelle