mercredi 30 mars 2016

Ombres d'ivoire

Danse merveille du désir
Surfe la lame d'un regard
Vue chaloupée
Pupilles douces déferlantes

Au soulevé des vagues lentes
Vogue la nuit
Ma houle aimante
Dans les reflets de Dame Lune

Flotte les corps __ forme les dunes
Amante brasse
Enroule et roule
Tes mains de sable et de caresse

Souffle les mots __ chante __ murmure
Au délicat d'une harmonie
A l'enlevé de nos allures
Au crescendo de tes envies

Sois mélodie et symphonie
Cambre un désir au long du dos
Porte à l'ivoire de l'esprit
L'or d'un fantasme Eldorado

Sois cet écrin de nos images
Mirage ultime __ sanctuaire
Là où nos bouches crierons terre
Dans un naufrage de vertiges


© Copyright Merle Bleu

mardi 22 mars 2016

Les aboiements de l'inégal

Ils voudraient être rois du monde
Ils ont dressé quelques chiens fous
Au nom de Dieu commis l'immonde
Ils ne sont rien __ disqualifiés __ des rien du tout

Bruxelle __ ville aux yeux de sel
Reste debout et sois en fière
Malgré les gouttes aux paupières
Garde la foi en l'essentiel

Ce monde est tien et il est libre
Il est pensée et tolérance
Comme est Paris __ comme est la France
La liberté qu'ils veulent pendre

N'oublions rien de nos espoirs
De nos passés __ de nos combats
Qui font ces hommes préhistoire
Un dérisoire reliquat

N'oublions pas non plus de voir
Ce que l'argent fait des valeurs
Ce que l'exclu a de rancoeur
Qui le rend faible aux idées noires

Bruxelle __ ville aux yeux de sel
Porte un message à cette Europe
Pour que les larmes se dissipent
Que ferons nous de l'inégal


© Copyright Merle Bleu

samedi 19 mars 2016

Au creux du ciel

Lorsque tombe un oiseau et se brisent les ailes
Que le bruit de sa chute est suivie de silence
Est-ce que le monde entend l'explosion des missiles
Le fracas de la cible en morceaux de malchance

Lorsque meurt un oiseau le ciel est-il en pleurs
Que devient sa maison __ l'étincelle bleu vide
Est-il triste du creux dans sa robe limpide
Lorsque meurt un oiseau loin des champs du bonheur

Lorsqu'habite un oiseau sa dernière demeure
Que les feux du couchant plus jamais ne réchauffent
Que se raidit son corps __ que se serrent ses griffes
Que devient le soleil à la place du coeur

Lorsque meurt un oiseau où s'envolent ses notes
Iront-elles sonner à l'écho d'au-delà
D'un nouveau gazouillis __ d'une forte litote
Pour que l'homme l'entende et entrouvre ses bras

Lorsque meurt un oiseau où s'envolent ses rêves
Que devient sa chaleur lorsqu'elle oublie la plume
Couchée pattes levées sur le gris du bitume
Elle est là sur le sol __ elle est morte la grive

Mais déjà dans le soir une chanson s'élève
Il faut bien que la vie se poursuive et s'écrive
Une voix __ un enfant _ un sourire se grave
Dans le ciel déchiré que le Mirage crève


© Copyright Merle Bleu

jeudi 17 mars 2016

La nuit des anges

Au signifiant des mots j'ai posé mon regard
Inconsciemment j'ai su __ il y avait son âme
Il me fallait la voir __ l'apprendre __ et découvrir
Ce qu'elle avait de beau et éveillait ma flamme

J'ai suivi le ruisseau vers l'amont de ses phrases
Jusqu'à toucher la source __ un être de cristal
J'ai bu à ses pensées __ à sa bouche idéale
Un savoureux breuvage __ un lever d'aube exquise

Elle était terre et eau __ la liberté promise
Une plage de sable où les grains se mélangent
Et chaque pas vers elle était lumière étrange
Soleil d'un nouveau monde où les vagues s'apaisent

Son corps était de glaise à la paume des mains
Des courbes de douceur habitaient son regard
J'ai caressé sa nuit __ mis son cœur à couvert
Oubliant dans l'instant l'idée d'un lendemain

Main dans main s'exprimait l'énergie d'un message
Et les yeux refermés sur l'étoile possible
Au murmure de peau __ effleurant l'indicible
Je me suis endormi au sourire des anges


© Copyright Merle Bleu

dimanche 13 mars 2016

Au bal de toi

Au bal de toi j'irai danser
Sur ta peau nue de ballerine
Sur tes pensées
J'irai __ féline __ au bal de l'idéal

J'irai danser __ tourner __ valser
Tourbillonner sur ton manège
Être à la fleur de tes vertiges
T'entendre rire et dire __ assez

J'irai valser __ tanguer contre ton corps
Ivre d'amour et de secousses
Au pied marin je serai mousse
Quand tu diras __ oh __ danse encore

Au bal de toi contre ton dos
Au sortilège du solfège
Je serai basse et contre alto
Sur la portée de tes voltiges

J'irai __ féline __ caresser
Au bal masqué de la nuit noire
Oh viens danser __ rythmer le slow de nos regards
Dans la douceur __ sans se blesser

Oh viens mon cœur __ oh viens danser


© Copyright Merle Bleu

Il était une foi




Tendre le bras __ lisser la traîne des étoiles
Aux lueurs de son coeur __ aux mages de l'envie
Rêver __ jour après jour __ décrocher l'infini
Poursuivre ce destin en quête de subtil

Entendre d'un écho la note d'absolu
L'espéré d'un refrain au croissant d'une lune
De l'avoir désirée renaître au déjà vu
D'une moitié de soie __ sur un satin de plume

Brindille après brindille élaborer le nid
L'inscrire à ce plus haut où se loge le Nous
Aimer couché __ aimer debout
Aux limites du corps __ à l'arbre de l'esprit

Dans cet Amour __ donner toujours __ grandir encore
D'une petite mort survivre et implorer la vie
Construire son église __ en couvrir son parvis
Des feuilles de la foi et ses papillons d'or

Égrener de l'instant les fruits de l'avenir
Les graines du vouloir au sillon du suprême
Cultiver à l'extrême un jardin de désir
Offrir __ oui offrir à l'autre ce divin : je t'aime


© Copyright Merle Bleu

dimanche 6 mars 2016

mille et Une

Elle est mon île mon rivage
Mon vert sur bleu aux antipodes
Ma pomme apple
Mon croque en rêve
Mon Univers en bouche à bouche

Aux veines fines du regard
En peu à peu du peau sur peau
Au doux à doux
Elle me touche
Ouvre la plage d'un sourire
Sous des oeillades émeraudes

Elle est la courbe de mes dunes
Esprit de sable et d'émouvant
Vents et parfum
Fleur de murmure
Perle d'ivoire un soir de lune
D'ombre et de charme
Evanescente

Elle est le temps de mes allures
La vague lys
L'écume blanche où l'instant glisse
Sur les maux tendres de l'absence
Traces de pas
Que sa caresse efface

Elle est pensée et face à face
Reflète aux frasques du ressac
La transparence de conscience
L'oubli du lack
Pour un lagon aux eaux bleu nuit

Elle est l'Amour
Ailes de vie
Femme tapie où je m'envole
Aux mille et une des envies
Habit de lune
En folle farandole


© Copyright Merle Bleu

samedi 5 mars 2016

Rêves de rose



Au long des flots l'aube se noie
De bleu __ le ciel enfin s'habille
Fine vapeur __ nuage en soie
D'un petit jour où l'envie brille

Orange l'ange aux doigts voilés
Teinte le tulle à fleur d'azur
L'ombre recule __ et l'étoilé
Cède la place à la lumière

Sous le soleil d'un Univers
Le monde aveugle s'éblouit
Aux privilèges de la vie
A ces mystères de la terre

Au coeur fragile du silence
L'oiseau se pose et bât des ailes
La rose étire ses pastels
Ose un parfum dans la nuance

Eclats de perles diamantées
Elle se pare somptueuse
Elle s'irise et se répare
De la promesse d'un été

Frisson __ sa robe coule de rosée
Désir orné __ lèvre incarnat
De floraison __ ivre __ grisée
Elle a des rêves de gala


© Copyright Merle Bleu